Dégradation

6 juillet 2012 0 Commentaires

Participation ce soir à l’AG de l’association Agora Justice qui existe à Quimper depuis 1985 et que préside François Avenel.

C’est l’une des associations de référence en matière d’accompagnement des victimes. Ainsi en 2011, ses permanents ont accompagné 1 541 situations de victimes d’infractions pénales dans le sud Finistère, ce qui représente une augmentation très nette. D’ailleurs 54 % des personnes rencontrées portaient plainte pour la première fois.

La très grande majorité d’entre elles (65 %) avaient connu une agression physique dans le cadre familial (dans le couple ou ex-couple, mais également entre des ascendants ou descendants) : homicides, viols, blessures volontaires. Venaient ensuite les atteintes aux biens (27 %) et les accidents de la circulation (7 %).

Hélas, alors que les missions progressent et que le besoin de l’association ne s’est jamais autant fait sentir, les finances se tendent. Au point que le trésorier a été contraint d’indiquer que la pérennité de la structure risquait de se poser d’ici deux ou trois ans.

J’ai promis que j’allais tenter de trouver des oreilles plus attentives au ministère…

Votre e-mail ne sera pas publié.

Facebook

Twitter