Remplaçant

7 juillet 2012 0 Commentaires

Réunion du BREIS, c’est à dire des représentants des 4 fédérations du PS de Bretagne ce matin au Théâtre de Pontivy.

Nous devions investir le candidat de notre groupe au sein du conseil régional pour sa présidence à la suite de la démission de Jean-Yves Le Drian. Sans grande surprise et par acclamations, nous avons choisi l’actuel vice-président chargé des Finances, Pierrick Massiot.

Nul mieux que lui ne fait mentir l’image froide qui colle parfois à la fonction de « financier » dans une collectivité. S’il est sans nul doute vigilant sur les dépenses et incollable sur les recettes, c’est avant tout un élu attentif à l’intérêt public. Chaleureux et modeste, il ne peut susciter que le respect et la considération de ses pairs.

Quand je siégeais avec lui à Rennes, j’admirais son talent de jongleur de chiffres, doublé d’un sens pédagogique époustouflant et d’un goût marqué pour l’aimable taquinerie politique.

A 64 ans, adhérent au PS depuis 36 ans, adjoint à Rennes pendant 19 ans, élu régional depuis 8 ans, il va maintenant porter sur ses épaules la lourde charge d’engager la Bretagne dans la nouvelle étape de la décentralisation que prépare le gouvernement.

Votre e-mail ne sera pas publié.

Facebook

Twitter