En 140 signes, on ne peut pas proposer un raisonnement. Je viens d’en faire l’amère expérience… Dominique Merchet le fait avec plus de finesse et de talent, vous pouvez le lire ici.

Je souhaite cependant livrer quelques interrogations sur l’opération menée depuis lundi à Toulouse, loin des polémiques que certains croient utiles de créer en interprétant à la volée mes propos. Qu’ils participent plutôt à ce légitime examen critique !

Le drame de Toulouse est terminé dans le sang, en dépit du professionnalisme de tous les policiers engagés. Leur courage et leur détermination méritent la considération de tous. Qu’ils soient enquêteurs de police judiciaire, CRS, hommes du RAID, tous ont agi avec persévérance et efficacité. Le soulagement que ressentent beaucoup de Français est sans doute le meilleur hommage qu’ils puissent recevoir.

Comme après la prise d’otage en 1993 à Neuilly ou après l’assaut de Marignane en 1994, sitôt le calme revenu, il faudra cependant tirer des enseignements profitables à notre appareil de sécurité. Des interrogations existent déjà sur le traitement par nos services de renseignements d’individus dont les dérives peuvent présenter une menace. Sans doute faudra-t-il aussi réfléchir sur une meilleure articulation entre le RAID et le GIGN, les deux unités ne maîtrisant pas les mêmes technologies (voir cet article) mais aussi sur la part respective de l’autorité politique et de l’autorité opérationnelle lors de telles phases de tension. (On peut lire avec intérêt un autre papier ici). Enfin, il faudra regarder si ceux qui traquent les risques sur Internet disposent des moyens les plus performants permettant d’agir avec rapidité.

La réussite finale de ce jour ne doit pas masquer certaines insuffisances que d’aucuns relèvent déjà et dont un certain nombre d’acteurs et d’experts m’apportent le témoignage.

    190 commentaires

  1. M2

    « loin des polémiques que certains croient utile de créer en interprétant à la volée mes propos. »… je vous rappelle votre tweet : « Si je comprends bien le RAID n’est donc pas capable en 30 h d’aller chercher un individu seul dans un appartement ? »
    Monsieur, vous avez versé dans l’odieux. Nul besoin, pour le constater, d’une quelconque interprétation : vos propos sont suffisamment clair pour se suffire à eux-même.
    Vous avez fait amende honorable par la suite, et c’était tout à votre honneur : tout le monde n’est pas capable d’admettre son tort.
    Las. C’était sans compter sur votre persévérance dans l’ignoble. A vous lire, votre propos n’était finalement pas déplacé, mais mal interprété. Monsieur, vous ajoutez à l’odieux une lâcheté qui n’est pas digne ni du mandat dont les Français vous ont investi, ni du poste que vous briguez, ni du parti que vos propos engagent.

  2. Ben

    Ça c’est du commentaire construit et argumenté !!! vous en avez d’autres comme ça ? Ne vous en déplaise, les forces de sécurité ont gravement failli dans cette affaire. En ce sens, le tweet de Jean-jacques Urvoas était le bienvenu.

  3. Albaerto

    Qu’entendez vous par faillir ? Fallait-il risquer la vie d’une escouade d’intervention dans un appartement miné ? Fallait-il executer le forcené sans jugement ?

    Ou fallait-il mener une intervention professionelle et solide mais qui nécessite du temps afin de garantir la sécurité et la loi ?

  4. tudor

    « une intervention professionelle et solide », dites-vous ? Vous êtes un professionnel de l’humour ?

  5. Albaerto

    @Tudor>
    Je rappelle que le twit de M. Urvoas etait bien avant l’assaut, à un moment où aucune vie n’était même en danger. Donc oui, à cet instant, l’intervention était selon moi solide et professionnelle.

  6. Rapoutine

    Entièrement d’accord avec M2! Bravo ! Monsieur Urvoas vous êtes odieux ! Honte à vous !

  7. Boris

    Ce qui est odieux, c’est débarquer en service commandé sur le blog de Jean-jacques Urvoas pour le pourrir avec des commentaires compètement fallacieux. Le raid a été mauvais sur cette affaire, tout le monde peut le constater maintenant.

  8. poskevo

    Monsieur Urvoas est l’un des rares à conserver son esprit critique plutôt que d’applaudir Guéant comme les Coréens du Nord applaudissent Kim Jong Sun, ou comme vous applaudissez M2.

  9. Gégé

    Il n’est pas reproché à Mr Urvoas d’exercer son esprit critique, c’est le droit de tout citoyen. Il lui est reproché de ne pas réfléchir avant de faire des déclarations à l’emporte pièce, ce qui est grave vu les circonstances actuelles.

  10. DUPUIS

    Résumé parfait de cette intervention trollesque ,et de sa justification pitoyable a posteriori.

  11. Momo

    N’importe quoi. Monsieur Jean-Jacques a eu parfettement raison de critiqué le RAID qui a mis plus de trente heures et qu’ils ont même pas été capable de le capturé vivant alors à quoi sa servait d’atendre aussi lontent ?

  12. M2

    J’imagine que, comme Monsieur Urvoas, vous avez une grande expertise des opérations commando qui vous permet d’analyser finement, une fois que tout est terminé et qu’on connaît la fin, que « ce n’était pas la bonne solution » ? Comme Monsieur Urvoas, vous avez souvent risqué votre vie en étant confronté à un forcené qui n’hésite pas une seconde à vous tirer dessus ? Comme Monsieur Urvoas, vos frères d’armes ont été envoyés à l’hosto en tentant de sauver, malgré lui, celle d’un salaud, pour que soit rendue la justice de la République ?
    J’aimerais un peu de respect pour ces hommes qui risquent leur vie pour les Français et pour la République.

  13. ODOACRE

    Vous êtes excusable de faire un tel commentaire, car vous très loin du fait des choses en matière de sécurité nationale. Si vous aviez lu le rapport de Monsieur URVOAS sur l’organisation des services de renseignements et son niveau de pertinence, vous hurleriez devant la mesquinerie d’un tel propos, indigne de son niveau.

  14. Dubois

    Monsieur Momo
    Longtemps et non lontent…les familles souffriront à cause d’un fanatique .
    Honte à ce qui ose critiquer le courage et le dévouement des policiers du Raid .
    Ce fou de dieu est mort vive la france et vive la république.
    Bravo Sarko et Gueant Mr Urvoas vous êtes grotesque comme vos amis du PS des cas comme ce malade nous en aurons des dizaines avec vous si la gauche passe …

  15. Gégé

    « Je souhaite cependant livrer quelques interrogations sur l’opération menée depuis lundi à Toulouse ».

    Non. Vous souhaitez juste baver sur le RAID, histoire d’occuper un peu l’espace et montrer que vous avez quelque-chose à dire. C’est nul.

  16. rarard

    Et vous, vous souhaitez juste baver sur Jean-Jacques Urvoas
    alors que vous n’avez rien à dire. C’est encore plus nul.

  17. Albaerto

    Je ne crois pas. Gégé souligne à juste titre la double responsabilité d’un homme politique :
    – structurer la vie politique par des débats de société pertinents et utiles pour tous,
    – reconnaite honnêtement un dérapage, qui tout le monde le sait, peut arriver à tous avec les médias instantanés.

    Dans le premier cas, M. Urvoas place le débat sur le plan du far-west : un forcené, abattez le ! En aucun cas sous les hospices de la loi de la république.
    Dans le second cas, il montre une mauvaise foi, une bêtise et une malhonneteté rarement assumés par des personnes de son rang.

    Tout ceci porte à croire que le seul but de son twit était d’occuper l’espace médiatique, gratuitement, bêtement, et sans fondement… et surtout indépendamment de sa responsabilité d’élu et d’homme politique.

  18. crouzat

    monsieur,
    le raid a sauvé mon fils,je trouve vos propos indignes et méprisables pour un élu.
    Une fois de plus ,votre appartence politique montre toute sa médiocrité,c’est plus facile de profiter des palais de république
    plutot que de risquer sa vie.
    Vous etes d’une lacheté la plus totale!

  19. moskva

    Ce n’est pas parce que le raid a sauvé ton fils un jur qu’il faut les encenser à chauqe fois qu’ils se plantent. Car là, pour l’intervention de Toulous, c’est bien à un plantage total qu’on a assisté. JJ urvoas l’a très finement analysé.

  20. Albaerto

    Pourriez-vous nous expliquer en quoi le RAID s’est planté ? Quant à votre jugement de la « finesse » de cette « analyse » en 140 caractères, le terme n’est-il pas un rien exagéré ?

  21. interloque

    comment peux t on analyser une situation pour laquelle nous ne sommes pas présent

  22. Albaerto

    +1000 à M2.

    M. Urvoas, plutôt que d’assumer votre bourde twitter, vous prenez vos électeurs pour des buses. Votre message se suffit à lui même. Par cette réaction, vous déshonorez votre fonction (comme le fait d’effacer les critiques de votre lien « contacts ») et vous portez le discrédit sur la formation que vous soutenez.

    PS : je ne suis pas UMPISTE, je suis sympatisant socialiste. Indépendamment de tout cela, j’ai un minimum d’honnêteté intellectuelle.

  23. Bruno

    J’ai honte pour la France, J’ai honte pour vous, j’ai honte pour votre parti qui n’a de social que le nom. Je pense à ces militaires morts pour rien et ces enfants assassinés dont finalement vous vous moquez. Ils avaient 4, 5 et 7 ans.

  24. Sylvain

    Qu’est-ce qui vous permet de dire que Mr Urvoas se moque des enfants morts ??? Votre post est absolument abject. Comme du reste tous ces commentaires qui font semblant de ne pas comprendre que l’intervention du raid a été un parfait exemple de ce qu’il ne fallait pas faire.

  25. Nico

    La seule chose abjecte est le commentaire de ce député… Il y a des propos que l’on ne peut pas défendre… Vous êtes lamentables à le soutenir de vrais moutons !!!

  26. PM

    Pour en revenir aux faits, on doit se limiter à ceux qui ont été publiés dans la presse et limitativement à ceux que nous avons lu ou entendus.
    Parmi les informations diffusées nous avons très nettement senti qu’une censure filtrait les publications et c’est normal, il s’agissait de limiter les informations aux éléments non compromettant. A ce propos j’approuve le filtrage. Il ne s’agit pas de mettre plus en danger les vies des opérateurs.
    Malgré cela 30 heures d’attente pour terminer par une fusillade déséquilibrée où il ne s’agissait ni de légitime défense ni du respect de la vie d’un forcené (ou tout autre qualificatif à l’égard de MM), nous voyons sur nos écrans se déployer des hommes encadrés dans un organisme organisé tirer sur un lapin.
    La presse nous a fait l’écho d’informations et de moyens développés jugés très élaborés et c’est tant mieux. La guerre c’est aussi un déploiement de systèmes d’informations.
    Les moyens coercitifs sont tout autant développés que ces moyens d’information pour aboutir à une capture. Les soporifiques en grenades existent (ou d’autres gaz de diminution de la veille). les tireurs d’élite peuvent utiliser des cartouches permettant d’endormir des animaux. Que le RAID n’ait pas voulu investir les locaux au début prouve que certains risques existaient. Ils ont quand-même investi les locaux de l’appartement avec des moyens d’information. Que l’on coupe le gaz, l’eau, l’électricité de tout l’immeuble, l’éclairage public du quartier et que l’on déploie des un système d’éclairage massif vers les fenêtres de l’appartement montre une ingénierie d’avant garde qui a sans doute fait ses preuves. MM ne pouvait plus voir de cette façon ce qui se passait à l’extérieur. Pendant son silence on l’a laissé dormir, ceci malgré l’espionnage de sa retraite, rappelons l’intrusion avec des moyens d’information.
    Je pose deux questions: pourquoi l’a t-on laissé dormir? pourquoi n’a-ton pas tenté une intrusion par les personnes ou d’un gaz anesthésiant à ce moment?
    A mon avis la réponse n’est pas technique mais politique, le trophée devait être obtenu vivant afin d’effacer un évènement antérieur à la dernière élection présidentielle, le meurtre (ou la tuerie) de Human Bomb . Une telle capture aurait permis de laver ce que certains ont appelé l’échec du ministre de l’intérieur. Malgré la gloire volée à des exécutants de l’ombre : La prise d’otages devient un évènement national. Nicolas Sarkozy, à l’époque maire de Neuilly-sur-Seine – ainsi que ministre du Budget et porte-parole du gouvernement…
    Le temps a donc été pris afin que notre président candidat puisse profiter le l’évènement. Ce temps jouait dans une trêve (de campagne) organisée. Dès ce soir il déclare la fin de la trêve, remonte sur ses chevaux et part à la conquête de …
    On le voit une fois de plus tout est dans l’évènement et dans l’instant. Rien ne doit lui échapper mais quand cela arrive il passe à autre chose.
    Rendons à César ce qui lui appartient : Jean Jacques, le RAID avait les moyens de capturer MM. S’il ne l’a pas fait ce n’est pas de sa faute, c’est sur ordre.

  27. Zéro

    Tout à fait d’accord
    Honte à vous Monsieur !!
    Vos propos sont totalement déplacés et inutiles

  28. Bloggy Bag

    M2, faut-il féliciter le RAID pour une opération qui a l’évidence n’a pas été parfaitement menée ?
    Faut-il oublier que par rapport à leurs anciennes actions, celle-ci ne peut être considérée comme un succès ?
    Faut-il ne pas poser les questions qui permettent de comprendre et d’améliorer les choses ?

  29. linus

    cool l’analyse bien au chaud derrière son blackberry yakafokon t’es bien comme ton pote le flanby au fait pourquoi ne l’as tu pas protégé de son enfarinage …

  30. Bloggy Bag

    cool le commentaire bien au chaud derrière son blackberry yakafokon t’es bien comme ton pote le sarkzy au fait pourquoi ne l’as tu pas protégé des basques…

  31. linus

    tu fais référence à un journaleux pour te défendre lui aussi il a une super expérience des intervention. un conseil va faire un tour à Lorient chez les commandos marines ils t’expliqueront et tu diras moins d’aneries

  32. kalou

    Qu’est ce qui vous permet de tutoyé un député de la République ? En plus si s’est pour dire n’importe quoit il faut miex se taire.

  33. JP

    Mieux vaut tutoyer que d’enchainer les fautes d’orthographes.

    En ce qui concerne le tweet de ce député, c’est tout simplement scandaleux !

  34. alex

    votre tweet sur la remise en question du raid à Toulouse est SCANDALEUX
    C’est bien une réaction type « gauche caviar ». Recevez monsieur, l’expression de mon profond mépris à votre égard

  35. Dominique

    Non se qui est scandalleux c’est que le raid a mit plus de 30 h avant d’aller chercher un individu seul dans un appartement comme l’a dis Monsieur URVOAS. C’est sa le vraie scandalle. Je soutiens totalement Monsieur URVOAS qui est beaucout plus conpétant sur la sécurité que tout les fachaux qui le traitent sur son blog.

  36. EP

    Comme nous le disons dans le monde populaire, si bas et loin de vos préoccupations, « ce n’est pas une fois qu’on a chier dans les draps qu’il faut serrer les fesses ».
    Vous avez tweet suite à ce propos quelque peu nauséabond que votre premier devoir est celui de l’honnêteté … FAUX votre premier devoir en tant qu’élu est de faire un « devoir » de réserve.
    Vous OSEZ éclabousser de votre verve peu habile un service tout à fait honorable le RAID.
    La première des leçons à tirer des ces évènements et de renforcer les moyens policiers et d’investigation et pourquoi pas en rognant un peu sur le nombre d’élus que le peuple Français paye pour être endormis sur les bancs de l’assemblée.

    Que nous proposez vous mon cher monsieur?

  37. authueil

    Effectivement, il n’est guère facile de développer une pensée et une argumentation en 140 caractères.

    Dans ce cas là, on se tait et on ne tweete pas…

  38. doubre

    Encore un politique qui croit encore que ce beau pays et celui des bisounours ou tout le monde est gentil tout le monde est beau !! Oui c sur pourquoi ils ont pas sonne à sa porte en l invitant à les suivre pour être auditionne … Remarque il y serait allé avec une rose à la main ! honte a vous monsieur

  39. Koz

    « il faudra regarder si ceux qui traquent les risques sur Internet disposent des moyens les plus performants permettant d’agir avec rapidité. »

    S’il s’agit de permettre à la police d’avoir un accès rapide et direct aux adresses IP – puisque c’est ce qui semble avoir manqué – croyez-vous que vos amis vous suivront ?

  40. STEPHANE

    Monsieur URVOAS s’est une première fois fait remarquer la semaine dernière en « twittant » (comme on dit… ou en vendant la mèche comme on pourrait le dire)sur la « manifestation » d’officiers de la DCRI, qui souhaitaient conserver un maximum de discrétion sur cet événement… Maintenant, c’est la compétence des personnels du RAID qui est mise en cause… Ce triste sire est-il réellement si compétent que cela ? Ne vaudrait-il pas mieux laisser la place à moins opportuniste ???

  41. Rim

    Ceux qui vous critique c’est des umpistes qui veule pourir votre blog. J’espère que vous serez ministre de l’intérieur dans deux mois sa leur fera les pieds à ces imbéciles.

  42. M2

    Ou, plus simplement, des personnes qui placent la dignité et le respect bien au-dessus des intérêts partisans. C’est sûr que ça échappe aux encartés (de tous bords, du reste)…

  43. Pierre

    Un peu de distance avec l’événement et le contexte émotionnel (patriotique ?) ne fait pas de mal non plus…

    L’opération menée ici par le RAID laisse songeur d’anciens membres et des services d’intervention analogues http://www.marianne2.fr/blogsecretdefense/

    Les langues se délieront dans les prochains jours… Salutaire pour améliorer ce qui peut l’être et faire mieux la prochaine fois.

  44. M2

    L’intervention du RAID (Police Nationale) critiquée a posteriori par la Gendarmerie Nationale, dont les unités d’élite n’ont pas été choisies.
    Remettons ces critiques dans leur contexte, et évitons de spéculer sur les autres options possibles, dont absolument personne ne peut assurer qu’elles se seraient mieux déroulées.
    La seule chose à faire est de rendre hommage aux hommes du RAID pour leur courage.

  45. M3

    Mais c’est pas possible M2, vous etes payer par Claude Guéant pour écrire autant de conneries ?

  46. M2

    Il ne vous aura pas échappé que dans son tweet, Monsieur Urvoas ne s’en prenait pas à Claude Guéant, mais aux hommes du RAID. Je ne prends donc pas la défense de Claude Guéant, dont je n’ai absolument rien à cirer, mais celle des hommes du RAID, qu’on peut être bien inspiré de respecter.

  47. Pierre

    « La seule chose à faire », dites-vous…

    Donc on a pas le droit de réfléchir par nous même, de prendre un peu de recul, de voir ce qui a marché et ce qui doit être corrigé … ? Curieux état d’esprit

  48. M2

    D’abord, rien ne vous le permet : je doute que quiconque ici (M. Urvoas compris) n’ait les connaissances théoriques et pratiques de ce que doit être une opération telle que celle qui devait être menée par le RAID d’une part et que quiconque ici ne connaisse suffisamment précisément les lieux et les circonstances d’autre part.
    Ensuite, la discussion est stérile : nul ne sait ce qu’il serait advenu si une autre option avait été choisie. Le prendre par surprise à la sortie de son domicile ? Qui ici est capable d’assurer que ça se serait fait sans un bain du sang de policiers, du suspect ou d’un individu lambda habitant les lieux ? Moi, pas.
    Du reste, la discussion ne porte même pas tellement sur ce débat stupide. Elle porte sur les propos d’un député ignorant qui se permet, à mots à peine couverts tapés sur son blackberry, de traiter d’incapables des hommes qui ont risqué leur vie (leur vie !) pour la sécurité des Français et de la République, et même pour la vie d’un terroriste.
    Il me semble qu’un minimum de décence et de respect doit être de mise.

  49. hastin

    M. Urvoas n’a traité personne d’incapable. Vous êtes d’une malhonnêteté intellectuelle ecoeurante. Il y a en a marre de ces internautes payés par l’UMP pour déverser leur fiel alors qu’ils sentent bien que les carottes sont cuites pour les présidentielles.

  50. Groumpfs

    @M2 : autant de hargne pour débiter autant de sottises, c’est juste magnifique. Vous critiquez la compétence technique des gens en vous plaçant exactement dans la même position très instable.
    Respecter le RAID oui, mais le respect ne les épargne pas de la critique. Sur ce coup le RAID a voulu jouer la carte politique et consensuelle avec ses instances dirigeantes en voulant tout faire pour « forcer » le sort et attraper vivant un fou dangereux.
    Au final plusieurs policiers blessés, des protections de civils mal faites, une fébrilité dans tous les instants qui ne ressemble aucunement au professionnalisme qu’on est en droit d’attendre de la part de corps d’élite comme le RAID.
    Donc oui il faut admettre une faute de la part du RAID : l’objectif n’est pas atteint et en cela ils sont critiquables.
    Je ne suis pas là pour amender les propos tenus pas Mr JJ Urvoas, dans le fond il a eu peut être raison, dans la forme c’est moins sûr (et dans la temporalité encore moins), mais il a le mérite de poser la question de la remise en cause sur la façon dont se sont déroulés les actions de l’opération.
    Vos propos eux sont irréfléchis, partiaux et totalement dénués de fond, et démontre seulement que vous avez aussi peu de connaissance des opérations spéciales que ceux que vous critiquez.
    Le constat est là :
    – 32 heures pour un homme seul, dans un appartement sans otage
    – 7 minutes pour faire entrer 12 hommes dans un appartement de moins de 40m²
    – 32 heures pour, au final, abattre un tueur d’enfants et avoir 4 blessés.

    Vous voulez des éléments de comparaison ou vous saurez retrouver les timings des opérations GIPN et GIGN et même RAID passées qui montrent qu’il y a vraiment eu un soucis dans cette affaire ?

  51. Albaerto

    @groumpfs> Il me semble que le débat porte sur le contenu du twit (publié à 11h11 soit 20 minutes avant l’assaut) et surtout la malhonnetete de M. Urvoas qui n’assume pas ses propos.

    Concernant la remise en cause du travail du RAID, il y a certainement un débat à voir, mais M. Urvoas a montré qu’il n’etait pas capable de se poser en interlocuteur crédible sur le sujet.

  52. Fred

    Le problème, c’est que les encartés de l’UMP qui trollent sr ce forum sont incapables de la moindre distance avec l’événement. À [art répéter en boucle les éléments de langage comme de braves petis soldats, c’est tout ce qu’ils savent faire.

  53. Thomas

    Votre tweet sur le raid est tout simplement honteux et scandaleux. Allez ne serait-ce une fois sur le terrain d’un policier pour une banale intervention et la vous pourrez vous permettre quelconque critique. Mais la c’est le commentaire cliché du bureaucrate, de l’opposition qui plus est, juste pour critiquer l’attitude de Mr Gueant et de Mr Sarkozy qui pourtant ont été exemplaires.
    J’ose espérer qu’en cas de victoire Mr Hollande vous ne serez pas au Ministère de l’intérieur.

  54. jjp

    Et bien moi j’espère au contraire que MR Urvoas sera nommé Ministre de l’intérieur rien qe pour vous faire enrager.

  55. Pierot

    Surfer stérilement sur un commentaire qui soulève une vraie question, c’est là où se pose le problème. L’UMP a beau jeu de sauter sur tout ce qui bouge, ce qui d’une part atteste de leur fébrilité et d’autre part permet de jouer la carte de l’indignation, ce qui en fait dissimule une vraie gêne. Personne ici n’a le monopole de l’émotion, et c’est tout un pays qui fut meurtri, ce que personne ne remet en cause.

  56. JP

    Le problème n’est pas UMP ou PS. Le problème est les propos tenus par ce député. Arrêter voir de tout ramener à « pour qui faut-il voter » et reprenez un peu de dignité !

  57. kersalé

    « les chiens aboient,la caravane passe ».L’essentiel est dit et c’est parfait

  58. Muel

    Le Monsieur sécurité du PS a bien fait de pointer l’incompétence du RAID, qui a quand même mis plus de trente heures à intervenir à plusieurs dizaines contre un. Tout ça pour finir par le buter. Guéant est un incapable. Vivement qu’Urvoas le remplace.

  59. Mine

    Total respect pour Jean-Jacques Urvoas qui a justemetn pointé les terribles insuffisances du Raid. C’est le symbole de l’inefficacité de Sarkozy sur la sécurité.

  60. EP

    Mais quel abruti!
    Le RAID tout comme le GIGN, l’ERIS, donnent des « cours » aux meilleures équipes d’intervention aux Etats Unis, en Israel, ETC…..
    Quelles terribles insuffisance? Développez au lieu de critiquer.

  61. Krea

    C’est pas avec ce genre d’intervention ratée comme celle de Toulouse qu’ils vont garder leurs clients.

    À mon avis, les « meilleures équipes d’intervention aux Etats Unis, en Israel » comme vous dites, ils vont demander à se faire rembourser.

  62. kalim

    Mort de rire… Et Domenech, il donne des cours aux entraineurs de foot du monde entier ?

  63. EP

    En quoi l’opération est elle ratée?
    Un fanatique prêt à mourir s’est fait dessouder, ils ont attendus aussi longtemps pour essayer de l’avoir vivant surement sur un ordre d’un politique .
    Quand ils ont vu que ce n’était plus possible ils sont intervenus.
    Après ce n’est certainement pas au politique lambda et encore moins au citoyen de dire qu’il faut revoir les procédures.
    Ils vont avoir un debriefing suite à toute cette histoire et ils adapteront leur méthodes comme des pros qu’ils sont.
    Ah et non être un pro d’un FPS que je ne citerais pas ne donne pas le droit de critiquer des professionnels.

  64. Olivier

    Le tweet d’Urvoas était tout à fait justifié vu l’incompétence des hommes du RAID. 30 heures pour déloger un homme seul dans un appartement ! Avec la gauche au pouvoir, il seraint intervenus beaucoup plus vite.

  65. Nicolas Th

    A toutes les personnes qui soutiennent Mr Urvoas et juge son Tweet pertinent, je pose une question sans condescendance ni ironie, mais juste pour comprendre vous justifiez votre position:
    Pensez-vous que les 30 heures passées à négocier avec le suspect ont été stérile et n’ont pas été mise à profit pour collecter des informations sur son environement, ses complices ou tout organisation ou système qui pourrait dans l’avenir provoquer d’autres situations similaires (en profitant de l’état de stress et de fatigue du suspect par exemple) ?

  66. Ali

    L’intervention du RAID a été un échec cuisant. MERCI monsieur Urvoas d’avoir été un des rares à oser le souligner. Tant pis pour les fachos de service qui vous critiquent bêtement.

  67. EP

    Qu’est ce qui vous permet d’insulter de « fachos » les gens qui ne sont pas d’accord avec votre « triste sire ».

  68. CEDUP

    Alors parce qu’on est pas d’accord avec les propos de Monsieur URVOAS, on est obligatoirement des fachos. Belle leçon de tolérance ….
    Gauche, droite au pouvoir peut importe … la question n’est pas là … de toutes les façons l’issue aurait été certainement la même face à ce fanatique déterminé à en découdre et le RAID ne saurait être tenu responsable de sa mort.

  69. Vincent Guiot

    Celà a déjà été dit, j’avais envoyé le même commentaire sur le live du Monde … et je le redis franchement, et qui plus est pour un auto proclamé spécialiste des questions de sécurité … c’est hors de propos pour ne pas dire à côté de la plaque, sans respect ni considération pour le travail de ces hommes sur le terrain, tout juste à l’affût de chercher une petite bête politicienne …
    Et quand je lis certains des commentaires qui vous soutiennent je me dis que vraiment être un parti de gouvernement c’est un métier … ça ne s’improvise pas, ça ne s’autoproclame pas, ça ne se décrète pas.
    Plus nul, ce n’aurait pas été possible
    Un toulousain

  70. Bruno

    Une nouvelle fois, vous démontrez que le « bon sens à gauche » est décalé de la réalité de terrain et de la vie ds français…. Comme votre collègue députée Delphine Batho qui avec 15 000€ par moi occupe un logement social à paris et malgré le mal logement de nombreuse famille, refuse de le quitter!!!!
    Vos propos sont une honte. Bien au chaud derrière un bureau de parlementaire… payé combien? Cela ne vous gène pas de vouloir envoyer des hommes à la mort, ces hommes du RAID qui défendent les pauvres gens dont vous vous moquez bien…. Vous êtes indigne de la république. C’est à vomir.

  71. Julie

    C’est pas un ancien patron du RAID ce matin sur Europe 1 qui ne comprenait pas les modalités de l’intervention ??

  72. Olivier

    La prochaine fois, il faudra aller coordonner les manoeuvres, la démonstration sera plus efficace que des cuicui sur un clavier de téléphone.

  73. El Fuego

    M. le député,

    voilà ce que vous, (ou ceux qui gèrent votre blog et/ou vos comptes tweeter) avez écrit : « Si je comprends bien, le Raid n’est donc pas capable en 30 h d’aller chercher un individu seul dans un appartement? »

    Ce n’est pas une esquisse de raisonnement en 140 signes.
    Non, c’est un jugement que vous avez porté !

    Au passage, merci à M. Rebsamen d’avoir eu le courage de se désolidariser de ces propos.

  74. chatlibre

    Ce qui fait d’abord le lit de Sarkozy c’est le fait d’essayer de jouer au même jeu que lui et d’oublier ainsi les fondamentaux.
    Il est possible que l’intervention du RAID soit critiquable (je parle en terme de principe car à titre personnel, je n’en n’ai pas la moindre idée n’étant ni spécialiste du domaine ni possession des informations pertinentes). Mais dans ce cas, n’est-il pas plus rationnel d’analyser les faits et de livrer ensuite un jugement argumenté? Certes, cela prend du temps et demande du travail. Mais n’est-ce pas ainsi que l’on respecte le citoyen? Et le respecte-t-on lorsqu’on lui balance des jugements à l’emporte-pièce … de gauche comme de droite d’ailleurs?

  75. Bloggy Bag

    @chatlibre : c’est bien le problème. Les umpistes se sont rués sur un tweet qui par nature ne permet pas d’argumenter pour faire le maximum de bruit de façon à essayer de passer sous silence les questions sur la DCRI et la façon dont le RAID a dû mené les opérations.

    Faire du bruit est le moyen que la droite veut utiliser pour empêcher le débat de fond.
    Le fond c’est :
    * la réforme de la DCRI a-t-elle permis d’améliorer la renseignement et la sécurité sur notre territoire ? Cette affaire semble dire le contraire.
    * le rôle du ministre de l’intérieur a-t-il été le bon, son bilan satisfaisant ? Même réponse semble-t-il.
    * pourquoi le RAID si efficace d’habitude a-t-il échoué cette fois ?

  76. Un peu de bon sens s'il vous plait.

    il suffit de lire les journaux d’aujourd’hui et d’observer la carte tactique de l’appartement. Si on regarde bien, entre les agents qui sont rentrés par la fenêtre et ceux par la porte, ils sont sur le même axe de tir et le forcené est en plein milieu. C’est un miracle que des policiers n’aient pas été blessés par des tirs amis, preuve de leur bon entraînement au discernement au tir. D’autre part, la salle de bain est dans un coin reclus, le forcené s’est planqué dans la baignoire dans 30cm d’eau apparemment. Avec une telle configuration, aucune caméra thermique ou à ultra-sons n’auraient permis de savoir où s’il était encore en état de nuire ou non. Prouteau aurait dû se taire, il est beau de faire le malin, il n’était pas sur place et ni aux commandes de l’opération.

    Voilà peut-être des éléments à prendre en considération pour comprendre « l’échec » du RAID hier.

  77. Danny

    En tout cas Prouteau à l’expérience requise pour s’exprimer à ce sujet.
    Il a commandé le GIGN à ses débuts avec une efficacité remarquable.

  78. Un peu de bon sens s'il vous plait.

    Effectivement vous avez raison, il l’a commandé pendant 10 ans de 73 à 83. Il se targue de n’avoir jamais eu un mort à déplorer. Sur les rapports officiels, c’est vrai. Mais renseignez-vous donc sur le 20 Novembre 1979, notamment sur le « coup de main » non officiel demandé aux français. Prouteau a sûrement oublié ces 250 victimes de la Mecque…

  79. Ortuz

    Si Standard & Poors devait noter le RAID au vu de l’opération de Toulouse, ils leur donneraient un « triple Z » !!!

  80. filzouille

    le séant bien coincé dans votre chaise vous êtes une honte ambulante

    comment osez-vous vous posez des questions concernant des hommes qui pendant 30 heures ont cherché en vain à obtenir la réédition de ce terroriste ?

    et pendant ce temps là votre patron félicite le raid j’ose espérer que vous n’apparaitrez jamais dans aucun gouvernement

  81. Cool

    Comme nous pouvons le constater…à la télévision, à la radio, mais aussi sur les réseaux sociaux, beaucoup d’intervenants….peu de vrais « experts »…Monsieur Urvoas a péché dans sa hâte et le contenu de son propos. On imagine bien qu’il a l’expérience du feu et la maîtrise de toutes les techniques…pyrotechniques, de pièges, de leurres, de camouflage utilisés par un « fanatique » reclus volontairement dans un milieu qui est le sien! Heureusement que ce terroriste était mal formé et peu entraîné…le bilan aurait pu être catastrophique! Je ne peux pas accepter de tels propos aussi lourds et aussi peu mesurés dans la bouche d’un parlementaire et au surplus le « futur conseillé d’un Président de la République ». Franchement Monsieur le Député, se taire est parfois préférable surtout quand les mots blessent plus que les balles!

  82. sznitt

    Le piège sarkozyste fonctionne à merveille : tous ceux qui osent critiquer l’action de la police de Fouché (pardon, Guéant) sont considérés comme des traitres, alors même que cette police échoue dans son but avoué (capturer le suspect vivant).

    Courage Monsieur Urvoas, ne confondez pas la majorité silencieurse avec les bruyants trolls umpistes qui débarquent en masse sur votre blog !

  83. Albaerto

    Vous avez raison. Plutot que de constuire sur la critique, évitez la et dévalorisez son contenu. Avec une attitude pareille, on ne risque pas de faire avancer les choses.

    Je vais faire un effort et parler le langage militant : en 2007 un parlementaire PS a fait le tour des communes pour sa reelection, des salles acquises PS l’ont mis en garde face à un risque de non-réélection. Il est parti faché contre « les manipulations droitistes »… et M. Schwartzenberg a perdu un mandat qu’il tenait pourtant depuis 5 élections.

  84. pierre

    c’est fou le mimétisme des umpistes sur leur gourou ,
    arrogance et suffisance!
    comme si étant de droite le pouvoir leur est dû exclusivement et que seul la sécurité leur appartient .

  85. moster

    Bien d’accord avec vous. Surtout quand on voit le bilan sécurité de sarko, avec sept morts en une semaine rien que sur Toulouse.

    C’est sûr que si les hommes du raid étaient armés de karchers, ça n’a pas dû tellement les aider…

  86. Un

    Je ne vis plus en France pour des raisins professionnelles mais j’avoue que c’est tout du PS que de critiquer que de se ralier a l’interet national et de rassurer la population! S’il judge qu’ils ne sont pas bon alors il n’a qu’a y aller lui! Quel con! Et il faut faire des etudes pour cela? Quand je pense que ce genre de personne pretend a être au pouvoir…y a de quoi prendre un gilet par balles et un djelaba pour en parler! A souhaiter qu’un hour as famille aura besoin du RAID!

  87. Lorant

    Voilà qui en dit long sur le niveau intellecteul des critiques de M. Urvoas. Les arguments de ses détracteurs étant démontés un par un, il ne reste plus aux ecartés UMP que l’invective…

  88. Bloggy Bag

    Ne pouvant argumenter sur leur bilan, y compris en matière de sécurité, leur seul espoir est que l’invective dégoûte les Français du débat politique.
    Ils devraient pourtant être heureux de débattre sur la sécurité, c’est leur fort parait-il !

  89. Julie

    Tous celles et ceux qui se permettent des messages de haine sont des esclaves d’un état tout puissant, d’une société qui repose sur l’image et l’émotion permanente, feraient bien d’ouvrir les yeux. Le jour où on ne peut plus poser une question sur le fonctionnement de l’état, surtout quand celui ci est en crise, alors là, nous serons dans une forme de terrorisme…

  90. Un

    Tu as raison c’est pour cela que l’on experiment le fait que l’on ne surtout pas un mec comme ca a la tete de notte etat! Et tu ferais bien de dinner ton Avis sur le sujet plutot que des generalites sans interet!

  91. lorna

    Le bilan du raid est accablant, il n’y a pas d’autres mots. Urvoas a bien fait de briser l’omerta pour souligner l’incompétence de la police de Guéant.

  92. Albaerto

    Mais de quoi parle-ton ? D’un message qu’il a laissé 20 minutes avant l’intervention du RAID ? Quel omerta M.Urvoas a-t-il voulu briser alors qu’aucune intervention n’était en cours au moment de son message ?

  93. chatlibre

    Indépendamment de l’appréciation faite dans ce tweet, quel est l’intérêt de ce type de message?

    En 140 caractères, vous vous êtes aperçu qu’on « ne pouvait proposer un raisonnement ». Etait-ce si difficile à prévoir? Trente secondes de réflexion auraient permis de comprendre qu’on ne peut en effet communiquer ainsi que la pensée la plus élémentaire ou plutôt une pensée-slogan et sous la forme la plus brute. Mais on le fait évidemment très vite. En bref, on livre une très mauvaise marchandise mais très rapidement (Quick and dirty, disent les anglo-saxons) et on ne rehausse certainement pas le niveau de la discussion politique. Comment s’étonner alors de la dégradation de l’image des hommes politiques auprès des citoyens?

    Tout cela tient de l’agitation de mauvais aloi. Et à ce jeu là, vous serez toujours perdant car vous avez en face de vous un adversaire redoutablement bon en la matière.

  94. Gégé

    Oui. On peut rêver : que tous les politiques suppriment leur compte twitter en même temps.
    Le twit, qui pousse par essence à la réaction à chaud, c’est quand même une belle invention à raconter des conneries si on enclenche pas le cerveau avant de s’en servir. La preuve.

  95. Nathalie

    Honte à vous Mr Urvoas pour ce tweet plus que déplacé.
    Peut-être auriez-vous dû faire cet assaut vous-même ainsi qu’avec vos petits camarades du Parti Socialiste! Nul doute que la finalité aurait été bien meilleure!

  96. Albaerto

    Pouvez-vous m’expliquer le rapport entre le dérapage de M.Urvoas et ses camarades du Parti socialiste ? Sous-entendez-vous que d’appartenir à un parti politique (au PS ?) formate universellement les twittes de ses adhérents ?

    Parce que si c’est le cas, je ne suis pas certain de vouloir choisir non plus les twittes UMP-Morano…

  97. Ed

    C’est amusant tous ces petits militants sakozystes qui soutiennent contre vents et marées leur chef. Vous savez, celuila même qui leur promettait plus de sécurité et qui laisse un djihadiste notoire faire trois tueries avant d’essayer piteusement de le capturer vivant, sans y arriver bien sûr.

    Et à part ça, c’est le tweet Jean-Jacques Urvoas qui est scandaleux d’après eux. Décidément, le militant sarkozyste est irrécupérable.

  98. Nat

    Mais enfin, Monsieur Urvoas a toute légitimité pour questionner l’action ou plutôt dans ce cas l’inaction du RAID. Ces professionnels aguerris et très bien entraînés sont d’abord soumis à une hiérarchie. Et dans cette situation de terrorisme, ils sont soumis à des injonctions gouvernementales, notamment celle de le prendre vivant, donc ça a traîné encore et encore…point barre

  99. Albaerto

    « notamment celle de le prendre vivant ». Je comprends que pour vous, il aurait fallu risquer la vie du RAID pour l’executer le plus rapidement possible ? Tuer un homme dans une situation où il ne représente plus de danger pour les autres, c’est une exécution sommaire et ca ne colle pas aux lois de la République, qu’elle soit de gauche ou de droite.

  100. Ye

    Oui, Sarko à Neuilly qui arrachait les gamins des bras des pompiers à Neuilly face à Human bomb, pour arriver fièrement avec les momes face aux caméras…. L’ump trop forte dans ce genre d’interventions, c’est vrai…

  101. alphavincut

    Bonjour à tous,
    La réaction de monsieur Urvoas fut peut être déplacée mais il n’en demeure pas moins que des questions se posent sur les choix tactiques d’intervention et de gestion du RAID. Les experts en contre-terrorisme vous ne les verrez pas sur les plateaux de télé ou les radios ou n’ont défilé que des anciens de ceci ou cela et des seconds couteaux. Les experts sont dans les unités : commando HUBERT pour le contre terrorisme maritime, GIGN pour un large spectre, 1er RPIMA dans une certaine mesure et quelques autres. Arrêter un tel individu est une mission courante pour certaines unités d’intervention, il s’en pratique des dizaines par an, sans bruit et avec une réussite totale. Un probable mauvais choix tactique au départ a entraîné la situation sans issue et en impasse quoique là encore des interrogations s’imposent aussi.
    Pour une telle opération d’autres choix étaient possibles, il faut en accepter la réalité. La responsabilité en incombait au politique qui dispose d’outils – les unités spécialisées – à sa disposition et de conseillers techniques dont le rôle est de proposer des schémas directeurs d’engagement.
    La monocouleur des entourages tant à l’Intérieur qu’à l’Élysée expliquent en grande partie les choix faits, il serait bien de les assumer plutôt que de vouloir imposer la méthode coué…

  102. Cool

    Vous voulez faire allusion à des choix de « Police » plutôt que d’autres unités?

  103. Karine

    BRAVO à vous Mr Urvoas pour avoir osé poser les questions qui fachent. Quand on regarde ce qui s’est passé avec un peu de recul, on se rend compte que votre tweet était un éclair de lucidité dans un océan de servilité pro-gouvernementale.

  104. Wernus

    Tout le monde est d’accord pour dire que cette action du RAID a été un fiasco. Que Monsieur Urvoas ait été le premier à s’en rendre compte et à oser le dire fait de lui un salaud pour les enragés de l’UMP. Moi, je considère au contraire que ce twit est tout à son honneur.

  105. Albaerto

    Prédire par twit que l’assaut sera un fiasco 20 minutes avant qu’il ne débute, je salue M. Urvoas pour le courage d’assumer son don de seconde vue. Son twit est tout à son honneur.

  106. chatlibre

    « Tout le monde est d’accord pour dire que cette action du RAID a été un fiasco ». Même les électeurs de M. Sarkozy?

  107. Francois

    Monsieur le Député,

    Votre critique sur l’intervention du RAID, dans votre premier tweet, m’a profondément choqué et ce n’est pas vos explications qui ont suivies qui m’ont rassurées sur votre opinion de gens qui ont risqué leur vie pour l’intérêt national.

    Vous qui semblé si fort dans les interventions dangereuses pourquoi n’avez vous pas pris votre téléphone ou tweeter pour dire à ces policiers expirimentés en entrainés ce qu’ils devaient faire….

  108. Francois

    Groupe d’élite de la police nationale créé en 1985 donc par la gauche caviar de Mitterand

  109. Denis

    Jérôme Guedj, président PS du conseil général de l’Essonne, a demandé la démission du ministre de l’Intérieur Claude Guéant. Je crois qu’il ny a pas d’autre issue après cet échec cinglant des trois tueries de Toulouse. Le twit courageux de Jean-Jacques Urvoas permet à d’autres langues de se délier et à pointer les erreurs, pire, les fautes commises dans cette piteuse affaire.

  110. Francois

    Je ne vois pas le lien entre le tweet ignoble de Monsieur URVOAS vos propos. Il s’attaquait aux méthodes du RAID et vous vous attaqué le Ministre de l’Intérieur sur les faits ayant précédés et alors que cette unité n’était pas encore engagée. Ce n’est que de l’amalgame politique. Tous les moyens sont bons….

  111. Louis

    Le Raid aux ordres du sinistre Claude Guéant a perdu toute crédibilité dans cette affaire. Que le ministre de l’Intérieur démissionne, de tout façon il n’en a plus pour longtemps, toute sa clique va être balayée aux prochaines élections pour faire place à des gens plus compétents, parmi lesquels Jean-Jacques Urvoas en bonne place comme sp[écialiste des questions de sécurité, son tweet parfaitement calibré en atteste.

  112. Albaerto

    Cher Louis, votre propagande ne passe pas :
    – un twitt de 140 caracteres non maitrisé n’est pas calibré sauf pour se ridiculiser
    – il va falloir argumenter un peu sur la crédibilité de Guéant dans cette affaire… on ne l’a pas vu beaucoup.

    Je vous laisse, je crois que vous avez des affiches PS à coller cette nuit en lousdé.

  113. Jean-Michel

    Avec Sarkozy, les forces anti-terroristes attendent trois tueries avant de commencer à se bouger. Et le RAID attend plus de trente heures avant de s’attaquer à un terroriste cerné dans un petit appartement sans otage, sans eau, sans gaz, sans électricité…

    Et à part ça c’est à Jean-Jacques Urvoas qu’on s’attaque pour avoir dénoncé les carences de la police ? On croit rêver. Honneur à Jean-Claude Urvoas.

  114. Alain

    LA HONTE !!!!
    Honte d’être français lorsque je vous lis ……..

    moi, je suis flic et je me rends compte que le plus simpliste des français fait de la récupération politique en tout incompétence ….

    Au lieu de rester derrière vos claviers, allez y vous, interpeller les gentils terroristes !!!!!!!!

    scandaleux

    Collègues du RAID, certains de vos concitoyens ne vous méritent pas

    scandaleux !!!

  115. @naganani_77

    Tout à fait d’accord.
    Merci à tous ces hommes courageux pour leur dévouement !

  116. bruno

    Monsieur le député,
    Personne ne vous a forcé à vous inscrire sur twitter. Encore moins de réagir sans avoir sans avoir tous les éléments en votre possession.
    De la part d’un député de la république, qui plus est spécialiste des questions de sécurité pour un grand parti, vous venez de vous mettre à dos bon nombre de policiers. J’espère que si votre parti gagne les élections, vous ne serez jamais notre Ministre de l’Intérieur.
    Bien à vous

  117. Hubert

    Honte à vous qui défendez ce Monsieur bien pensant, à l’ombre de la fleur socialiste….Combien parmi vous ont déjà entendu au dessus de vos têtes le bruits des balles sifflés, combien parmi vous ce sont retrouvés au tribunal suite à un acte civique et être passé de la victime au bourreau, enfin combien parmi vous ont mis un jour leur vie, leur carrière entière sur la table comme une partie de poker, pour une décision irrévocable….Alors vous qui défendez ce Monsieur zélé, qui en période électorale ce permet ce genre de remarque, auriez vous donnez facilement l’ordre, à l’équipe qui est entrée la première face aux tirs nourris, en sachant que vous avez entre les mains la vie de ces hommes, et que peut être dans votre impatience et votre méconnaissance de ce genre d’opération certain ne reverront jamais plus leurs familles…C’est peut être leur métier, mais ça n’en fait pas de la chair à canon pour autant…A bon entendeur….

  118. Francois

    A lire certains commentaires, très peu ont du apprécier le fait de se faire tirer dessus, juste parce qu’on représente notre pays…

  119. brazlion

    Honte à tous ces politiques et leurs admirateurs qui n’ont de cesse de dénigrer, critiquer, fustiger des hommes qui risquent leurs vies au quotidiens pour protéger les citoyens.
    Que dire des 4 « absents » candidats à l’élection présidentielle de 2012 qui étaient absents lors de l’hommage rendu à nos trois soldats, j’ai nommé :
    Jean luc MELENCHON, Nathalie ARTHAUD, Philippe POUTOU, Jacques CHEMINADE….Honte à ces individus
    Honte à ceux qui vont polémiquer ces prochains jours sur le déroulement de l’intervention policière du RAID à TOULOUSE et à ceux et celles qui ont participé.
    Honte à tous ceux qui crachent, vomissent leurs ragots et leurs haines sur le Drapeau et sur notre Pays.
    Honte à ceux qui trouvent des explications aux gestes de cette « ordure » de MERAH.
    Une pensée émue à tous ceux qui souffrent de la perte de leur enfants, amis, époux qui ont disparu à cause de ce monstre.

  120. LE BRAS DANIEL

    peut on critiquer une opération commando et le choix de la stratégie de crise?
    Un constat :l’objectif de prendre cet assassin vivant n’a pas été tenu.
    RAID dans la Police, GIGN dans la Gendarmerie, on peut quand même se poser la question de coordonner ces Services spéciaux et analyser leurs méthodes.
    Les gaz lacrymogènes ou anesthésiques en milieu confinés n’ont pas été choisis.
    Un Député a aussi pour mission de se poser des questions sur l’efficacité des services de l’Etat.
    Daniel

  121. Pauli

    si tu n’as que 140 signes alors on la ferme au lieu de dire des conneries bien au chaud sur son blackberry. Va faire un tour chez les commandos marines à Lorient et tu verras ce que c’est de rentrer chez un terroriste. Et ta justification faisant référence à un journaleux qui n’a jamais vu la mort de près. Mort de rire. Tu es un incapable.

  122. Pauli

    si tous les « specialistes » du ps sont de votre niveau quelle bande de nuls vous faites

  123. Un peu de bon sens s'il vous plait.

    Monsieur le député, Messieurs les internautes qui ont laissé des commentaires, bonsoir,

    Je ne comprends pas toute cette effervescence à propos de ce tweet. Mr le député, vous avez commis une lourde erreur ce matin. Votre message tombait fort mal. L’erreur est humaine. Je vous pardonne volontiers. Votre billet sur ce blog en revanche me fâche. Une analyse de ce qui s’est passé ces deux derniers jours est nécessaire, certes. Mais ce sera fait de toute manière par le RAID comme ils le font après chaque opération. Je ne vois pas en quoi un homme politique puisse apporter une analyse pertinente à ces hommes expérimentés. Entre eux, ils analyseront dans les semaines suivantes ce qui a fonctionné ou non au cours de cette opération. Ils le font même si l’opération est un succès complet. On affine ainsi toujours un peu plus les procédures d’intervention. C’est ainsi que ces unités progressent à chaque fois.

    Concernant l’articulation entre le GIGN et le RAID, messieurs les commentateurs, ce n’est pas le président de la république qui demande à telle ou telle unité d’intervenir, mais le parquet général, le préfet (la juridiction administrative où a lieu l’événement) et l’autorité judicaire. A Marignane, il s’agissait d’un aéroport près d’une base militaire, juridiction de gendarmerie donc appel au GIGN, ici RAID (comme à Neuilly en 93, la gendarmerie n’ayant aucune autorité juridictionnelle en proche banlieue parisienne). D’autre part, le RAID est une unité civile dépendant du ministère de l’intérieur, le GIGN une unité militaire dépendant du ministère de la défense. Le fonctionnement y est différent, le matériel utilisé aussi et l’entraînement également. Tout ceci répond directement à votre interrogation trop rapide, Monsieur le député. Ces unités obéissent aux ordres du ministre de tutelle principalement, donc au gouvernement. Les décisions d’assaut ou non assaut sont décidées par la tutelle et les autorités judiciaires compétentes et responsables des procédures pénales à suivre, et ceci à l’unanimité, personne n’a plus de pouvoirs qu’un autre au niveau décisionnel.

    S’il a fallu 30h pour se décider à monter au feu, c’est d’abord un problème politique et judiciaire puisqu’on voulait ce forcené vivant. Soyons clair, l’objectif d’un commando qui rentre dans un bâtiment est :
    1. ne pas subir de perte
    2. ne pas avoir de dommages collatéraux (i.d. un civil touché)
    3. arrêter si possible le forcené mais si l’objectif 1. ne peut pas être rempli alors 3. n’est pas obligatoire. Dans ce dernier cas On « neutralise » le forcené, terme poli pour dire : on l’abat.

    Evidemment, pour ce genre d’unité, neutraliser le forcené est toujours considéré comme un échec, quelque soient les circonstances (cf votre lien vers la réaction d’un ancien du RAID). Mais parfois on n’a pas le choix.

    Dans ces conditions, effectivement il fallait du temps pour préparer cette opération. Effectivement ce forcené était un réel danger. Devant ma TV, j’ai assisté ce matin à la fusillade comme beaucoup de français. Je n’ai jamais vu de ma carrière un échange de tirs durant près de 5mn. En général, la prise de contrôle d’un forcené dure moins de 30s. Cet homme voulait faire du dégâts parmi les forces de l’ordre, c’est tout. Il était préparé à ceci depuis le début de la souricière. Je suis même surpris que l’appartement n’était pas piégé.

    Concernant les faits de ne pas employer des lacrimo. Plus personne ne procède ainsi car:
    1. Les tireurs d’élite perdent la visibilité pendant une trentaine de secondes,
    2. si le forcené est bien entraîné, il saura comment déjouer l’effet du gaz. La pénombre lui permettra de réorganiser sa position. De plus, il se remobilisera pour rester en vie, ruinant des efforts de sape morale des négociateurs. Les tireurs devront passer de longs moments à refaire un point de la situation.

    Enfin, pourquoi ne pas l’avoir interpelé à la sortie de son immeuble et l’avoir enfermé dans une souricière ? Par double soucis de sécurité:
    1. Un commando dispatché pour procéder à découvert à une interpellation est une cible facile, surtout si le forcené est bien entraîné. On peut donc s’attendre à des pertes humaines. L’équipement d’intervention est très lourd, on perd de la maniabilité et de la vitesse ou alors on y va plus léger mais si le forcené a le temps de sortir une arme, on ne maîtrise plus rien. Trop risqué.
    2. une balle perdue est toujours possible et un civil innocent peut en être victime. Risque Intolérable.

    Vous l’aurez tous compris, le problème ici est d’avoir eu affaire à un individu qui était bien entraîné, rompu aux techniques de guérilla et qui plus est un extrémiste prêt à tout, un individu sans scrupules. Voilà pourquoi ça a duré 30 heures. Je suis même persuadé que si le RAID seul avait été commandes sans pression, ils auraient encore attendu avant de monter à l’assaut.

    Pour ce qui concerne les activités de la DCRI, c’est sûrement le point où on peut commencer à entamer une réflexion. Mais il est trop tôt, il faut que le renseignement digère. Plus de 16 ans sans attentats en France, c’est quand même une belle performance. A améliorer, mais on s’améliore toujours de toute manière car on n’a pas le choix.

    Cordialement.

  124. Francois

    Excellente synthèse de la situation et bonne leçon à toutes ces personnes qui écrivent sans savoir…

  125. Albatros

    Merci pour vos explications Monsieur, elles ont le mérite d’élever le débat et de nous éclairer sur les méthodes des services d’interventions comme le RAID et sur les décisions prises dans le cas présent . Bonne soirée à vous .

  126. Briand

    Bonsoir.
    Les policiers du raid sont remarquables et n’hésitent pas à risquer leur vie pour leur mission. Pour cette raison je les admire.
    Cependant cette action est un échec. Un assassin, seul, sans otage et cerné ne peut que se suicider ou être neutralisé. Tout autre résultat est un échec.
    On ne verra jamais le jugement de cet assassin et je suis véritablement déçu.

  127. Albatros

    Il n’y a pas de quoi se vanter après les échecs de ce gouvernement ces dernières années dans le domaine de la sécurité du citoyen et de la protection des biens …. Il suffit de voir ce qui se passe à Marseille … Bien à vous .

  128. deneliou

    Enfin un peu de bon sens ! oui surement. Je ne comprends pas ce tapage. La France il y quelques années avait 60 millions de sélectionneur de foot. Aujourd’hui elle 60 millions de chef des forces d’intervention du RAID. Je voudrait m’adresser 59 999 999 autres pour leur rappeler que la qualité d’une intervention ne se mesure pas à sa durée de résolution. Ces hommes sont rompus à l’obéissance. Si un jour la parole est libérée on apercevra peut être qu’ils aurai préféré attendre l’épuisement, et qu’ils sont allés malgré eux à la boucherie et qu’ils s’en sont finalement très bien sortis. Qui a pris la décision? Sous quelle pression. Les politiques même sous la pluie laissent mouiller les autres. Monsieur URVOAS vous avez eu le courage de reconnaître votre erreur. Ce n’est pas fréquent en politique et souvent très coûteux. Mais comte tenu de votre position vous pouvez peut être aller plus loin. Avec le courage que vous avez eu dans vos 11 propositions. Ces enfants arrachés de cette façon à la vie, et ces militaires, leurs familles auraient mérité un procès. Sans compter l’avenir obscurci par l’absence du coupable. Les explications sur le processus qui fabrique cela. … Quel gachis. Le seul point positif c’est que ça permet à des cornichons comme moi de cracher notre venin en sachant que personne ne lira.

  129. Lanrelas

    un petit cours de management vous aurait fait le plus grand bien. Critiquer des services que vous aspirez à superviser apres les elections, c’est commencer à vous savonner la planche vous meme.
    De plus donner des conseils est toujours plus facile et moins engageant que d’agir.
    Un peu de patience vous aurait permis de ne pas rentrer dans le jeu mediatique que vous semblez maintenant critiquer
    Mais votre combat à vous ne fait que commencer et il ne reste que quelque semaine pour voir les resultats

  130. moi aussi

    Moi a raison. Il vous faut trouver une autre spécialisation rapidement.

    Moi aussi

  131. Pas socio

    Heureusement que les Policiers ont identifié, puis localisé cet assassin rapidement, sinon Sarko aurait été traité d’incapable et Hollande lui aurait demandé des comptes. De toutes façons le PS ne reconnaitra jamais ce qui est bien.

  132. Bloggy Bag

    Dommage que les américains et les espagnols l’aient identifié depuis longtemps et qu’en France il ait pu se balader même avec des plaintes pour prosélytisme !

  133. Toulsino

    Tout d’abord toutes mes pensées aux victimes du fou dangereux, et également aux policiers blessés, je leur exprime toute ma gratitude d’avoir risqué leur vie (et celle de leur famille) pour nous protéger.

    La seule personne qui pourrait éventuellement faire un commentaire « à chaud » sur l’intervention du raid serait le Capitaine du GIGN. Il est le seul à avoir l’expérience de terrain et les connaissances techniques et tactiques suffisantes pour émettre un avis.
    Du fond de votre bureau vous êtes totalement disqualifié.

    Avant de pouvoir émettre un avis, il aurait fallu attendre de lire le rapport complet de l’intervention, de comprendre pourquoi telle ou telle décision a été (ou n’a pas été prise).
    Mais non, au lieu de cela, vous avez voulu vous immiscer et rebondir sur l’affaire ce qui va porter préjudice à votre camp politique. Vous avez perdu (le PS) un paquet voix au passage et vous avez par votre impatience pathologique d’être sous les feux des médias donné du pain béni au FN.

    Bien joué ! Vous devez être fier !

  134. nico

    Bonsoir Jean Jacques ,je suis révoltée en lisant tous ces commentaires orduriés à ton égard,ce qui surprend c’est la DCRI,qui soi disant surveillait ce sinistre personnage qu’on a laissé tuer 6 personnes avant de le localiser en quelques heures,tout cela dans une campagne électorale.Au nom de la sécurité çà rappelle étrangement en 2007,le petit grand père qui avait été agressé quelques semaine avant les élections!

  135. Konifl

    Il n’y a que dans les régimes totalitaires que l’on peut surveiller quelqu’un 24h/24h. La DCRI n’est pas la Stasi.
    Cessez ces inepties de théorie du complôt. Elles n’apportent rien à la démocratie.

  136. Konifl

    Cette mission du Raid est un échec et ce n’est pas faire injure à l’abnégation des policiers du Raid que de le dire.
    Pourquoi est-ce un échec ? Parce que l’interpellation du criminel haineux n’a pu être faite, alors que c’était l’objectif à atteindre.
    Dans d’autres circonstances nos forces spéciales ont fait l’objet d’une polémique inepte et leur succès relatif a été qualifié d’échec, ce qui n’était pas le cas. (Je parle là, de la délivrance des otages du voilier La Tanit)
    Je ne fustige pas les policiers du Raid car la frontière entre la réussite et l’échec tient dans l’épaisseur du papier à cigarette. Je ne fustige pas les policiers du Raid car il est toujours extrèmement difficile de travailler avec une pression gouvernementale et nationale pour obtenir un résultat parfait, dans un monde où la perfection n’existe pas.
    Il faudra faire le retex de cette affaire et en tirer les conséquences au sein du Raid. Il faudra en tirer les conséquences au sein du Ministère de l’Intérieur. Il faudra aussi que les politiques qui siègeront dans la prochaine assemblée posent leurs oeillères et réfléchissent ensemble, pour une fois, dans la meilleure manière d’aider le Raid et la police nationale.

    Je ne sais pas les techniques utilisées par le Raid pour pénétrer dans cet appartement de rez-de-chaussée d’une résidence. On dit des choses qu’il conviendra de préciser dans un debriefing qui ne pourra se faire qu’à froid.

    Si les politiques et Mr Urvoas veulent aider le Raid il faudrait que les mesures suivantes soient prises :
    – Prendre des mesures dérogatoires à l’emploi des armes en légitime défense pour les policiers du Raid et du GIPN. (Car il n’y a qu’en absurdie qui est le second nom de notre pays de France, qu’une unité d’élite soit contrainte d’agir dans ce cadre juridique)
    – Prendre des mesures législatives pour autoriser l’emploi de moyens chimiques sans risquer d’être poursuivis pour empoisonnement ou pour propagation de produits toxiques.
    – Prendre des décisions pour éviter la compétition inepte des très hautes autorités de l’état entre le Raid et le Gsign, et doter ces unités de moyens à la hauteur d’une nation sérieuse. (En absurdie qui est, je l’ai dit, le second nom de la France, ces unités n’ont ni hélicoptères, ni avion de transport lourd du type C.130, qui leurs soient affectés)

    Ceci étant, la fâcheuse habitude de « twitter » ne devrait pas dépasser l’âge de de 30 ans car les gens sérieux n’ont pas le temps de jouer comme des gamins. Barack Obama a du remplacer son jouet téléphonique lorsqu’il est devenu Président des USA. Il serait utile que nos élus y réfléchissent s’ils veulent passer pour autre chose que des comiques investis d’un mandat. (Je ne vise personne en particulier car les gamineries sont largement partagées)

    Nota : L’usage du bélier depuis que le blindage des chambranles de porte a été généralisé est idiot. Les policiers américains l’utilisent car aux USA les maisons sont en carton pâte. Lorsqu’ils doivent ouvrir du sérieux, ils utilisent des moyens sérieux dont des cadres explosifs préfabriqués.
    Nota bis : les scaneurs à ultra-son, les capteurs thermiques, les sonomètres spéciaux, les endoscopes à fibre optique, existent.
    Nota ter : la cartouche X.Rep du fabriquant Taser International permet de neutraliser et est utilisée par bien des forces de sécurité. (Evidemment dans des pays où Taser ne fait pas l’objet d’une instrumentalisation politique et d’une cabale infâme et mensongère. Aucun rapport d’autopsie n’ayant jamais lié l’emploi du Taser avec une mort. Comme l’ont d’ailleurs prouvé les deux autopsies des malheureux morts en France alors que le Taser avait été utilisé)

    Bon, ceci étant que ceux qui n’ont jamais eu une phrase un peu rapide, lancent la première pierre à Mr Uvoas. Je ne le ferai pas car j’ai moi aussi regretté des phrases rapides. C’est pourquoi je fais des commentaires longs. :)

    Et puis j’ai vu les guignols de Canal Plus qui ont été bien plus méchants et incisifs que le tweet cité.

    Je conclus par une pensée profonde pour les policiers du Raid qui savent bien que je dis juste et qui le vivent certainement très mal. Je leur dis que l’on apprend de ses échecs et que je suis solidaire d’eux, des blessés et des choqués. Je leur dis également ma confiance et mes remerciements de citoyen pour leur engagement et pour leur mission de Toulouse.

  137. Guy

    Les commentaires ne risquent pas d’être filtrés, quant on regarde cetraines insultes… On se dit vraiment qu’on a l’éléctorat qu’on mérite…

    Cette affaire prouve bien qu’il y a des questions à se poser… Chaque technicien qui s’exprime ici ou ailleurs a une vision différente. Juppé a parlé de « failles », de demande des explications…. Il faudrait sans doute aller faire un tour sur son blog pour lâcher quelques commentaires…

  138. Guy

    Certains devraient prendre d’assaut le siège de canal plus…. Quand les guignols disent que Mohamed Mehra est mort de vieillesse, tant l’attaque fut longue, que les gars du RAIS sont raides, que Dexter a tué plus de 200 personnes et avoue qu’il est tranquille depuis le début car c’est le RAID qui le poursuit…. Je ne dis pas que je cautionne, mais au regard des réactions, les auteurs des guignols sont des dangereux terroristes alors…

    Et lui, il est inconscient et incompétent ? : http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Toulouse.-Le-fondateur-du-GIGN-critique-l-operation-du-RAID_6346-2058207-fils-tous_filDMA.Htm

    Si J.J URVOAS avait eu raison avant tout le monde …. Le jour où on ne se pose plus les vraies questions dans un état, cet état s’appelera dictature…

  139. Alain

    La question, cher monsieur, n’est pas d’avoir raison ou tort avant tout le monde, ou de prendre d’assaut tel ou tel blog. La question est de remettre en question le RAID a la minute meme ou ces hommes entrent dans un appartement pour defendre vos idees, nos idees, et risquent de se faire tuer pour cela. Ou est le courage de balancer un tel twit ??
    Et arretez de dire qu’il faut etre encarte UMP pour venir dire que M. Urvoas a tort. Je ne le suis pas, loin de la d’ailleurs, et beaucoup de ceux qui ont ete choques des propos de M.Urvoas ne le sont pas. J’ai juste un profond respect pour une equipe qui a tout fait pour capturer ce cingle vivant (d’ou les 30 heures auxquelles M.Urvoas fait reference) et qui a risque sa peau pendant que M.Urvoas twittais et que je suivais un blog.
    Il y a un temps pour tout. Peut-on le comprendre, y compris quand on est le « monsieur securite » du PS ?

    Et plus generalement, et surtout vu de l’etranger, essayons d’arreter de voir le negatif en tout. Ce defaut francais de la critique-avant-tout-chose continuera a nous faire reculer.

    Commencons, par principe, par feliciter ceux qui agissent, ceux qui prennent des risques. Ce qui n’empeche pas la critique constructive, au bon moment.

  140. pierre

    le défouloir ump ici,
    preuve que ça fera du bien d’être dans l’opposition en Mai pour se libérer !

  141. Paul B.

    Les commentaires de tous ces militants de droite sont à vomir. Ils n’ont rien compris et ne savent rien faire d’autre que de soutenir à tout prix leur chef, malgré l’échec cuisant de cette opération du RAID. Leur haine est sans limite. TEnez bon, Monsieur Urvoas, nous sommes nombreux à vous soutenir.

  142. Luke

    Le tweet de Jean-Jacques Urvoas était malheureusement d’une lucidité inscontestable. Oui, sans conteste, le raid, qui était autrefois une unité d’élite, est en complète déliquescence et incapable d’arrêter vivant une individu seul dans un appartement en moins de trente heures. Constat accablant.

  143. Bob

    Eva Joly a très justement remarqué que l’action de Guéant violait de manière flagrante le code de procédure pénale. C’est à un juge, ou à la rigueur à un procureur de conduire les opérations, en aucun cas à un ministre !

    C’est l’honneur de la République que des gens comme Eva Joly ou Jean-Jacques Urvoas remettent le gouvernement à sa place.

  144. Un peu de bon sens s'il vous plait.

    En bon juge d’instruction, Eva Joly intervenait en général après le dénouement de ce genre de situation quand le prévenu est déféré au parquet. Puisque le RAID était chargé de l’opération, c’est à sa tutelle d’être sur place, donc au ministre de l’intérieur. Il avait le droit d’être et là et pire il en avait le devoir. Tout comme le directeur général de la police nationale, puisque le RAID est placé directement sous sa responsabilité juridique. Ce fut le cas. Je n’aime pas ce gouvernement, mais il faut quand même dire que les choses se sont passées dans le bon ordre. Et si Eva Joly n’est pas d’accord, ouvrons les codes de procédures pénales ensemble, vous risquez d’être surpris de son incompétence en la matière.

  145. Cuomo

    Monsieur Urvoas, continuez à exercer votre liberté de parole sur twitter sans vous inquiéter de tous ces minables petits aboyeurs à la solde de l’UMP, qui ne connaissent rien aux questions de sécurité mais qui se croient autorisés à vous faire la leçon. Des gens comme vous représentent l’avenir de la police de France.

  146. 4EME BAT

    LE RAID ETAIT-IL LA STRUCTURE COMPETENTE POUR INTERVENIR A TOULOUSE ? Au vu de ce que l’on connaît, il semblerait que la réponse soit négative. En effet, le Raid, plutôt habitué à des interventions mineures, avait-il la compétence et surtout l’expérience pour neutraliser un PROFESSIONNEL MANIPULANT DES ARMES DE GUERRE ? Non bien entendu. SEUL LE GIGN dont l’expertise n’est plus à démontrer, aurait pu le neutraliser. Pourquoi, tout simplement, ne pas avoir gazé l’individu ? Pourquoi ne pas être intervenu en pleine nuit ce qui aurait facilité la tâche ? Pourquoi, lorsque Merah était à terre, ne pas avoir tiré dans les jambes ou les bras ? Toutes choses d’ailleurs que les forces armées dans leur ensemble maîtrisent parfaitement. Voilà donc une erreur de NS qui , décidément, par détestation de nos forces armées, a préféré privilégier ses copains de la police (par ailleurs compétents) au risque d’une grosse bavure. Dommage pour la justice !

  147. Un peu de bon sens s'il vous plait.

    @4EME BAT: faux le RAID est aussi bien entraîné que le GIGN. La seule différence est que le GIGN a la possibilité de se déployer à l’extérieur du territoire puisqu’il a accès à la logistique de l’armée et possède une section d’observation, ce qu’une unité dépendant du ministère de l’intérieur ne peut pas (par définition…). De plus, le RAID a développé ces dernières années une compétence anti-terroriste qu’il peut amener en appui aux forces de police en secteur police, à la demande du procureur de la république si ce dernier le juge nécessaire. C’est exactement ce qu’il s’est passé.

    Mais enfin, savez-vous ce que cela signifie que d’emmener une escouade d’hommes au feu face à un fou armé jusqu’aux dents !

  148. Un peu de bon sens s'il vous plait.

    Deuxième commentaire sur le gaz:

    1. s’il s’agit d’envoi de lacrimo, puisque notre homme était formé par le jihad, il devait connaître les parades à ce moyen coercitif,
    2. du gaz anesthésiant: d’abord, il faut une autorisation,pour pouvoir l’employer puisque c’est une arme de guerre. Ensuite, personne ne peut garantir que le forcené ne peut pas être fortement atteint par le gaz et passer de vie à trépas à cause du gaz. Seul un anesthésiste l’utilise en tenant la main de son patient en permanence, nuance de taille…

    Pourquoi ne pas intervenir en pleine nuit ? Si on part du principe que le forcené est un terroriste jihadiste qui a des explosifs dans sa voiture, pourquoi n’aurait-il d’explosifs chez lui ? Même avec des caméras infrarouges, c’est moins facile d’inspecter une pièce en pleine nuit qu’en plein jour…

    Cette opération a duré 32 heures. LE GIGN a opéré pendant plus de 20h contre l’avion détourné de 1994. Ils n’auraient pas fait mieux, vues les circonstances.

  149. Danny

    Il ne s’est pas écoulé 20 heures avant l’assaut du GIGN mais 13h40. Le l’Airbus s’est posé à Marignane à 03h30 et l’assaut a été déclenché à 17h10.
    La situation n’est pas comparable puisque il y avait tous les passagers (plus de 200) et l’équipage pris en otage, ce qui compliquait l’intervention.
    Je pense que dans l’affaire de Toulouse le GIGN aurait été plus efficace.

  150. Un peu de bon sens s'il vous plait.

    He bien Monsieur, c’est une erreur. L’avion s’est certes posé à 3h30 du matin à Marignane, mais le GIGN était parti au plus près d’Alger pour Majorque en attendant l’autorisation à l’aéroport d’Alger qui n’est jamais venu. Il a fallu reprendre l’avion fissa pour arriver sur Marignane avion l’avion d’Air France. Sur un cadre opérationnel, il s’agit de près de 20h de mobilisation, mais bon c’est du détail.

    Ce n’est pas mon argument de toute manière. Je réagissais aux propos de @4bat.

    Dans ce genre d’affaire, on ne compte pas son temps. Mais 20h ou 32h est un délai assez court au final. Quelque fois çà prend beaucoup plus de temps comme à Neuilly près de deux jours.

  151. Bloggy Bag

    Juppé lui-même a émis des doutes.
    Prouteau a émis des critiques.
    Merah a été arrêté en Afghanistan et renvoyé manu militari en France.
    Il avait 18 condamnations.
    Il avait contre lui des plaintes pour prosélytisme, des vidéos explicites , armes à la main.
    Il clamait à qui voulait l’entendre sa haine de la France.
    Les États Unis l’avis mis sur une liste de terroristes.
    Les Espagnols l’avaient identifié comme activiste salafiste.
    Il s’était constitué un arsenal d’armes de guerre.
    Il possédait des explosifs.
    Il possédait un gilet par balle.
    Et on attend la suite.

    Et que voit-on ici ? Des cris et des critiques pour un tweet. Chacun place son indignation où il veut mais qu’il n’espère pas quand même que l’on croit sans sourciller à sa sincérité.

  152. Danny

    Je pense que le RAID n’a pas été à la hauteur dans cette affaire.
    Il ont complètement loupé le premier assaut.
    Finalement, au bout de 30 heures, avoir tant de policiers blessés pour un tel résultat c’est affligeant. Surtout que cet homme était seul et n’avait pas d’otage près de lui ce qui aurait compliqué la situation.
    Je pense que le GIGN aurait obtenu un meilleur résultat.
    Le problème est que notre président actuel à un penchant prononcé pour la Police Nationale et a préféré choisir le RAID même au détriment de l’efficacité. Des choix récents ont démontré qu’il préférait mettre la Gendarmerie de côté.
    Que l’on ne raconte pas que le GIGN ne pouvait pas intervenir sur le territoire de la Police Nationale. Le RAID a déjà mené des opérations sur des communes de la compétence de la Gendarmerie Nationale.

  153. Un peu de bon sens s'il vous plait.

    En zone urbaine, ce sera quasiment toujours le RAID. En zone gendarmerie, si une instruction est déjà lancée, la décision de choix revient à la discrétion de l’autorité judiciaire. Le pouvoir exécutif n’a rien à y faire. D’ailleurs le responsable actuel du RAID est un ancien du GIGN. La loi est la loi.

  154. Danny

    L’autorité judiciaire à certes le choix concernant la saisine du service qui doit enquêter, mais pas celui de choisir l’unité qui va intervenir. C’est de la compétence de l’autorité administrative, (préfet, ministre, président de la république).
    Il n’appartient pas à un magistrat de désigner l’unité qui doit donner l’assaut car leurs personnels n’ont pas de qualification judiciaire.

  155. Bloggy Bag

    Deux éléments de la politique de sarkozy ont contribué aux failles de la DCRI et de la police :
    * la politique du chiffre oriente l’action des policiers vers la satisfaction des chiffres, pas de l’amélioration de la sécurité
    * la politique de diminution des fonctionnaires affaiblit les capacités de l’Etat, en particulier dans ce cas :

    http://www.marianne2.fr/Tuerie-de-Toulouse-la-DCRI-dans-la-ligne-de-mire_a216577.html
    « Guéant et Molins oublient de préciser que la DCRI, comme les autres services de police a perdu des effectifs du fait de la rigueur. Moins 12% entre janvier 2009 et décembre 2011. Ces capacités opérationnelles sont donc été diminuées ces dernières années. »

  156. RR

    Il est évident que je suis mal placé (je n’ai aucunement la compétence) pour juger de ce qu’il fallait faire en cette occasion.

    En tant que benévole sportif, je sais que lors de la remise des prix dimanche d’une compét de jeunes, il y aura une minute de silence pour les victimes .
    Je sais aussi que le raid, le GIGN et les policiers en général sont là pour défendre la démocratie.
    Mais la démocratie, c’est aussi le débat.
    Quand Christian Prouteau ex patron du GIGN critique la méthode d’intervention (article de Ouest-France), je me dis qu’il est plus compétent que moi (mais ce n’est pas le seul), et qu’il peut y avoir dans ce qu’il dit un certain nombre de points où il peut avoir raison, mêm s’il n’était pas dans ce cas sur le terrain. Le fait que dans aucune des 64 intervention qu’il a fait dans sa carrière, il n’y ait pas eu un mort n’est certes pas un argument complètement satifaisant, qui va consoler les familles des policiers
    touchés dans l’action hier. Mais la démocratie veut qu’il puisse s’exprimer.

    Je pense que lorsqu’une candidate, magistrate depuis plus de 20 ans, dit que c’était elle qui dirigeait, et non le ministre, même incompétent dans ce type d’affaire j’ai le droit de penser que mieux vaut que les hommes politiques restent derrière et laisse les personnes de métier (juge, parquet) de faire leur métier. Guéant commentait heure par heure!!!

    Nous sommes dans une démocratie qui a besoin de policier comme ceux du raid qui risquent leur vie pour défendre cette démocratie,
    et qui a aussi besoin de débats, avec les spécialistes mais pas seulement, avec le peuple, pour améliorer cette démocratie.

    Sur ce 2ème point Jean-Jacques Urvoas fait son métier. On peut ne pas aimer, on peut juger qu’il dit des conneries.

    Mais la démocratie a besoin du raid, et de gens qui disent des conneries.

    Certes, les escaliers se nettoient par le haut ; plus on est haut, plus on doit être digne et moins on doit dire de conneries.
    Sarko en dit un peu trop (trop pour un président, et que l’on soit de droite ou de gauche, on doit pouvoir le dire). Urvoas, à mon avis, mais ce n’est que mon avis, en dit moins, et est plutôt un bon député.

  157. Bertrand Aymon

    Jean Jacques Urvoas a eu raison de prendre cette position. Il n’a pas remis en cause le courage et le dévouement des hommes du Raid. Il a seulement dit que le GIGN et le Raid étaient deux unités différentes, avec des compétences, une histoire et une doctrine qui sont dissemblables. Oui, le Raid a échoué dans sa mission, a mal géré la crise et a tué un terroriste qui devait être livré à la justice. Oui, le Président de la République, entouré de sa garde rapprochée de grands flics (Péchenard, Mancini, Squarcini…) n’a eu de cesse de casser la gendarmerie. Il les a évincés du GSPR, leur a enlevé leurs missions de renseignement, les a rattachés au ministère de l’intérieur, supprimant le principe de dualité des forces de sécurité, essentiel en matière de libertés publiques. La réaction de M. Rebsamen au premier tweet de M. Urvoa a été lamentable. Il serait temps que M. Hollande revoit la composition de son équipe.
    Je ne peux que recommander, au-delà de l’article de Merchet, cette excellente analyse de Jacky Mestries:http://sites.google.com/site/lagrognegend/1/unpsigauraitfaitaussibienqueleraid.

    Merci Jean Jacques Urvoas. Continuez et arrêtons de laisser Sarkozy et Guéant jouer les justiciers alors qu’ils ne sont que de pitoyables apprentis sorciers en train d’essayer d’entraver les libertés individuelles.

Comments are closed.

Facebook

Twitter