Ne jamais oublier

Publié dans Articles | 3 commentaires

travail-neige-Auschwitz.jpgSamedi dernier, j’ai assisté à la publication du palmarès du prix de la résistance et de la déportation et à la remise des prix aux lauréats. Cela se déroulait au Chapeau Rouge sous la responsabilité d’un homme que je respecte profondément Jean Olivier, le président honoraire du comité départemental du Concours.

Le thème proposé aux élèves était « le travail dans l’univers concentrationnaire nazi ». 16 établissements ont participé et 290 de leurs élèves ont composé. J’ai ainsi repéré parmi les lauréats certains venus du lycée Chaptal, d’autres du collège de la TA et du collège St Joseph à Fouesnant.

Je n’ai évidemment pas pu lire leurs travaux. J’imagine qu’ils ont su décrire l’un des piliers les plus tragiquement caractéristiques du système mis en place par l’Allemagne nazie et ce, dès la prise de pouvoir d’Hitler. En fait le sujet aurait aussi pu s’écrire « l’extermination par le travail dans les camps nazis ».

Observant les réactions des parents présents, le regard satisfait des professeurs qui accompagnaient les élèves, la fierté des anciens combattants qui remettaient les prix, je me souvenais de la phrase d’Edmond Michelet qui fut déporté à Dachau (et député élu à Quimper en 1967) « tu vas voir, tu vas pleurer, mais tu ne comprendras pas. Pour comprendre, il faut avoir été ici avec la mort ». Il avait sans doute raison mais avec ce concours, le souvenir ne disparaît pas.

Cette entrée a été publiée dans Articles. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Ne jamais oublier

  1. Jacques Canevet dit :

    Je met ici le texte que je viens d’envoyer à Monsieur le Proviseur de « CHAPTAL »

    Monsieur Le Proviseur,
    C’est avec grande satisfaction que j’ai pris connaissance sur le blog d’un conseiller régional Mr Jean-Jacques Urvoas, que Chaptal avait des lauréats pour le prix de » la résistance et de la déportation ».Je vous félicite de cette implication ainsi que les professeurs accompagnant cette démarche intellectuelle de mémoire « socle indispensable de la démocratie »!
    Ce travail va permettre à nos jeunes de « faire mémoire » et aussi leurs permettre de transmettre cette mémoire!
    Jacques Canevet
    Président des Parents d’élèves FCPE Chaptal

  2. JEANNE dit :

    Je suis Secrétaire Départemental de l’AFMD (Association des Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation) dont la mission est de:
    - contribuer à la réalisation des objectifs et au développement de la Fondation pour le Mémoire de la Déportation,
    - approfondir la connaissance du système concentrationnaire nazi et de la Déportation,
    - la transmettre aux générations actuelles et futures.
    Sur le Département notre action s’adresse essentiellement aux jeunes scolaires des classes des collèges et lycées. Elle s’appuie sur la présentation d’une exposition et l’organisation de conférences associées.
    Nous intervenons aussi auprès de Collectivités, c’est ainsi, que Brest, Landerneau, Plougasnou, Pont de Buis, Penmarc’h, Quimperlé ont accueilli notre exposition et qu’elle sera prochainement présentée à Concarneau.
    Elle a également été présentée sur certains CCAS du Département.
    Nous sommes particulièrement satisfaits de voir le Lycée Chaptal impliqué dans cette démarche, et voir nos élus la soutenir.
    Je souhaite prendre contact auprès de Jacques Canevet pour poursuivre les actions initiées au Lycée Chaptal.

  3. Jacques Canevet dit :

    Jacques Canevet [email protected]adoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>