L’environnement à Pleuven

Publié dans Articles | 2 commentaires

pleuven.jpgLoin de l’agitation des médias parisiens tout à leur dépit de constater que Ségolène Royal conduit sa campagne comme elle le souhaite, j’ai animé hier soir à Pleuven, salle Lannurien, un second débat participatif sur le thème de l’environnement.

Quelques thèmes et beaucoup de convergences dans les échanges toujours très respectueux les uns des autres. Evidemment d’abord le besoin d’une fiscalité écologique généralisant la taxation générale des Activités polluantes (TGAP) en y incluant notamment le volet énergie qui lui fait réellement défaut (le retour de la vignette notamment pour les 4 x 4).

Une véritable volonté d’anticipation de l’épuisement du pétrole en diversifiant nos sources d’énergie. Un souhait aussi de se passer à terme du nucléaire en privilégiant les énergies renouvelables. Une détermination à choisir les transports collectifs et le voeu que les socialistes soutiennent la promotion d’une agriculture de qualité respectant l’environnement.

Et puis tout le temps rappelé, quelque soit le sujet, la nécessité d’une véritable éducation à l’environnement dans les programmes scolaires et l’attente d’une parfaite application du principe pollueur-payeur.

Vous pouvez retrouver tous les débats qui se tiennent dans le Finistère ici.

Cette entrée a été publiée dans Articles. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à L’environnement à Pleuven

  1. René dit :

    « parfaite application du principe pollueur-payeur » bravo mais attention en Finistère tout le monde n’est pas d’accord surtout les pollueurs, pardon les exploitants agricoles… Pour les autres secteurs et les autres régions c’est idem.
    Pour ce qui est de la « véritable éducation à l’environnement dans les programmes scolaires » il faut éviter de tomber dans la caricature comme culpabiliser les jeunes parce qu’il ne ferment pas le robinet d’eau lorsqu’il se lavent les dents alors que dans le bassin Adour-Garonne, l’irrigation pendant la période estivale représente 90 % des prélèvements,

    source :
    http://www.lemonde.fr/web/article/0,[email protected]3226,[email protected],0.html

  2. mat dit :

    Je pense qu’il ne faut pas minimiser la place de plus en plus importante que prend et que prendra l’environnement! Je ne cesse en effet de constater dans mon entourage l’interet pour ce sujet et l’enervement face aux medias qui multiplient les sujets sur le theme sans que personne ne propose de mesures concretes! Pour le moment les problemes ne nous touchent pas directement et la population hesitera surement encore a voté vert. Cependant, une chose est sur, le ps perdra de nombreuses voix au prochaines elections s’il ne prend pas franchement en consideration ce sujet! Le theme sera determinant et le ps peut gagner grace à cela face à une droite qui aura du mal à s’imposer sur ce terrain.
    (j’espere tout de meme que les verts ne vous piquerons pas la circonscription quimperoise sur laquelle, d’apres les journaux, ils ont des vues)

    Réaction de JJU :

    Je crois que le PS a bien compris les enjeux environnementaux. Il suffit de lire nos écrits par exemple sur le réchauffement climatique amenant à privilégier une politique énergétique diversifiée et une autre politique d’urbanisme et de transports. Ancienne Ministre de l’Environnement, Ségolène Royal a déjà démontré ses convictions dans ce domaine. Je vous invite à lire la lettre écrite à Nicolas Hulot sous ce lien http://www.pacte-ecologique-2007.org/nicolas-hulot/pdf/reponses_candidats/repSegoleneRoyal.pdf.

    Quant à la demande de réservation de la 1ère circonscription par les Verts, cette question a déjà été tranché par le Parti Socialiste qui m’a investi le 1er décembre dernier. Je serai donc candidat les 11 et 18 juin pour gagner. Quelque soit le cas de figure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>