Doux toujours

Publié dans Articles | Laisser un commentaire

L’entreprise hélas ne quitte pas l’actualité. Le 9 octobre dernier, une nouvelle audience était organisée à huis clos au tribunal de commerce de Quimper.

Les informations dont je dispose ne sont guère réjouissantes. Elles touchent d’abord à la conception très dégradée que les actuels dirigeants de l’entreprise ont du dialogue social. Ainsi les documents sont envoyés à la dernière minute aux représentants du personnel sans temps de consultation. Ce fut par exemple le cas du rapport « express » de l’administrateur judiciaire qui ne contenait pourtant pas de grands développements sur les aspects économiques et sociaux.

Elles concernent aussi l’impossible vérification des créances dont le volume obère l’avenir. Ainsi alors que les créanciers ont jusqu’au 15 octobre 2012 pour se faire connaître auprès des administrateurs judiciaires, on parle de repousser ce délai au 30 octobre, notamment vis-à-vis des créanciers brésiliens. Comme si depuis le temps que ce dossier dure, ces derniers n’avaient pas eu le temps de se manifester.

Enfin, on se perd en conjecture sur les deux principaux « alliés » de Charles Doux. Visiblement la banque Barclay’s est extrêmement prudente. Elle est uniquement soucieuse de rentrer un maximum dans ses frais et il est quasiment acquis qu’elle n’abondera pas tout ou partie des 36 millions évoqués par C. Doux. De même,  que fera le saoudien Al Munajem ? Toujours absent aux réunions et régulièrement cité par les avocats de Doux. Personne ne sait pourtant la réalité de ce partenariat…

En réalité, les seules certitudes sont les dégâts sociaux. Je pense évidemment d’abord au site de Père Dodu à Quimper, qui tourne au ralenti, avec un sur-effectif de près de 30 personnes actuellement, et devrait se recentrer sur l’atelier saucisses…

Cette entrée a été publiée dans Articles. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>