Rituel

3 juillet 2012 0 Commentaires

Dans le parcours d’un premier ministre, la déclaration de politique générale devant l’Assemblée nationale est une étape obligée.

Totalement normé, inutilement attendu, médiatiquement annoncé, ce rituel a été aujourd’hui honoré par Jean-Marc Ayrault qui l’a rempli de solide façon.

Seule coquetterie : il a refusé d’employer le mot de rigueur préférant utiliser 22 fois (si j’ai bien compté) celui de « redressement« . J’avoue que je ne comprends pas pourquoi. Où serait la honte de revendiquer de construire un « budget rigoureux » ? N’est-ce pas ce que nous faisons tous quotidiennement dans notre vie ?

Votre e-mail ne sera pas publié.

Facebook

Twitter